Présidentielle : Le nouveau gouvernement dévoilé

 

photo NOUVEAU GOUVERNEMENTDévoilé mercredi, le gouvernement d’ Edouard Philippe reçoit un accueil favorable puisque selon un sondage Elabe pour BFMTV publié ce jeudi, 65 % des personnes interrogées estiment que la composition du nouveau gouvernement incarne le renouvellement.

Un subtil équilibre de gauche et de droite

La composition du nouveau gouvernement d’ Edouard Philippe a respecté le subtil équilibre gauche et droite, ainsi qu’une parité femmes/ hommes, comme le souhaitait le Président de la République Emmanuel Macron.
Jusqu’à présent, ses prédécesseurs distribuaient les postes à leurs plus fidèles lieutenants, ici et là, à leurs alliés du moment. Emmanuel Macron a choisi un savant mélange inédit, des membres des partis, de gauche, du centre, de la droite, mais aussi des personnes de la société civile.
Sur les 18 ministres et 4 secrétaires d’Etat nommés, soit 22 membres, on dénombre 11 hommes et 11 femmes, mais aussi 11 personnalités issues de la société civile et 11 du monde politique.
Nicolas Hulot, la grosse surprise de ce casting, à la Transition écologique et solidaire, François Bayrou à la Justice, Bruno Le Maire à l’Economie, Gérard Collomb à l’intérieur.
Avec Gérald Darmanin pour l’Action et les comptes publics cela fait trois ministres issus des Républicains. Puis deux représentants du parti radical de gauche, Mézard à l’agriculture et Annick Girardin à l’Outre-Mer. Trois représentants du MoDem, Bayrou à la Justice, De Sarnez aux Affaires européennes, Sylvie Goulard à la Défense. Enfin, 4 originaires du Parti socialiste, Gérard Collomb, à l’intérieur, Jean-Yves Le Drian à l’Europe et aux Affaires Etrangères, Ferrand à la Cohésion des territoires,Castaner aux Relations avec le Parlement et porte-parole du gouvernement.
Une juste équilibre des forces respecté, un échiquier politique au grand complet rassemblé dans un seul et même gouvernement.

Un premier test réussi pour le Président de la République

Selon un sondage Elabe pour BFMTV publié jeudi, si l’on en croit les français, Emmanuel Macron a plutôt bien réussi ce premier test. Un peu plus de six personnes sur dix (61 %) se disent satisfaites de la composition du nouveau gouvernement. Selon cette enquête réalisée mercredi après la nomination du gouvernement, 65 % des personnes interrogées estiment que l’équipe conduite par le premier ministre Edouard Philippe incarne un « renouvellement », contre 33 % qui sont d’un avis contraire et 2 % qui ne se prononcent pas. Les sondés sont 54 % à tabler sur l’efficacité de ce gouvernement de 22 ministres et secrétaires d’Etat, conte 45 % qui n’y croient pas (1 % ne se prononce pas). Une petite majorité, 52 %,estime toutefois que l’équipe gouvernementale ne durera pas tout le quinquennat, contre 47 % qui pensent qu’elle est partie pour durer.
Pour Emmanuel Macron, ce sondage est une bonne surprise en vue des législatives, et ce n’est pas la seule. Un autre sondage Harris Interactive diffusée ce jeudi mais réalisé avant l’annonce de l’identité des ministres faisait état d’une bonne opinion pour les candidats de la majorité présidentielle.
Selon cette enquête, La République en Mare progresse avec 32 % (+3) d’intentions de vote pour le 1er tour des législatives, devant les Républicains et le Front National en légère baisse à 19 % (-1).
Les candidats de la France Insoumise de Jean-Luc Mélenchon recueillent 15 % d’intention de vote (+1%) et ceux du Parti Socialiste allié au PRG 6 % (-1%).

SANS COMMENTAIRES

Laisser un commentaire