Qu’en sera-t-il vraiment d’une primaire à gauche en vue de l’election presidentielle 2017 ?

Francois Hollande, the winner of France's Socialist Party's presidential primary election speaks at the Socialist Party headquarters in Paris

Selon la fondation Terra Nova, et selon une note publique, cette fondation plaide pour que François Hollande se soumette
lui-même à une primaire afin de déterminer qui sera le candidat du parti socialiste à la future election presidentielle 2017.
Le secrétaire d’Etat à la réforme de l’Etat, Thierry Mandon, l’automne dernier, avait créé la polémique en parlant d’une éventuelle
primaire du PS pour l’élection présidentielle de 2017.

L’UMP a annoncé sa primaire pour l’automne 2016, qu’en sera-t-il pour la primaire de gauche ?

L’UMP vient d’annoncer les dates de la primaire pour l’automne 2016, ce qui déterminera le candidat pour le parti et pour la future
election presidentielle 2017. Cette même primaire, qui en 2011, avait d’ailleurs très bien réussie au parti socialiste. Si François Hollande est
candidat, ce qui n’est pas encore officiel, il pourrait être le candidat naturel à sa réélection ce qui remettrait alors en cause la
primaire de gauche…

François Hollande devra-t-il se soumettre à une éventuelle primaire de gauche ?

En vue de la prochaine election presidentielle 2017, et pour le cas où François Hollande serait candidat, devra-t-il alors se
soumettre à une éventuelle primaire de gauche, ou sera-t-il simplement le candidat naturel ? Le principe de la primaire est bien inscrit
dans les statuts du parti, et cette primaire avait bien fonctionné en 2011 pour le PS, mais la Fondation Terra Nova s’est justement
intéressé à cette question lors d’un rapport rendu public et nommé « Primaires?Et si c’était à refaire?? »…

SANS COMMENTAIRES

Laisser un commentaire